La fondation des transitions

Pour des raisons d’efficacité, de gouvernance et de gestion budgétaire, le conseil d’administration d’ACIDD a décidé de transformer l’association en fondation abritée et a choisi la fondation FACE pour ce faire. Les avantages d’une fondation abritée sont :

 

Rapidité et souplesse de la création de la fondation tout en bénéficiant des avantages fiscaux et patrimoniaux de la fondation abritante, facilité administrative de la mise en oeuvre. 

Libéré des charges administratives, nous pourrons nous adonner pleinement aux missions de la fondation. 

La création d’une fondation abritée par une fondation abritante apporte une aide de fonctionnement, particulièrement utile au début de son existence. 

La fondation abritée présente les avantages attachés à l’aspect institutionnel tout en conservant la souplesse du contractuel. 

Bénéficier du réseau et de la réputation d’une grande fondation. 

Responsabilité juridique prise en charge par la fondation abritante. 

Capacité à disposer des propres organes de gestion et à prendre part aux processus de décision. 

Fondation abritante 

Créée en 1993 à l’initiative de 16 grands groupes français, FACE est reconnue d’Utilité Publique en 1994 et Fondation abritante en 2013 (46 fondations sont actuellement sous égide). FACE est présidée depuis 2008 par Gérard Mestrallet, président du conseil d’administration d’Engie. 

 

Elle oeuvre en faveur de l’engagement social et sociétal des entreprises pour lutter contre toutes les formes d’exclusion, de discriminations et de pauvreté, par une approche globale et innovante de la Responsabilité Sociale / Sociétale des Entreprises (RSE). 

Organisée en Réseau, FACE rassemble près de 6000 entreprises de toutes tailles et travaille en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes concernées par sa mission d’utilité publique (institutions, associations, personnalités qualifiées, chercheurs, etc.).


SuR les pas de l'association ACIDD

Après avoir initié et accompagné des sujets comme la communication responsable, la question des contributions du numérique au développement durable, l’aménagement numérique et durable des territoires, les tiers lieux, les tutos du DD, ACIDD mute pour devenir une fondation au service des transitions positives. 

La raison d’être de la fondation des Transitions by ACIDD est d’apporter des clefs de compréhension, de décision et d’action à l’ensemble des partenaires privés et publics. 

La fondation des Transitions by ACIDD se situe à la synergie des métamorphoses du numérique, 

du développement durable, de la gouvernance et des cultures… dans une inclusion des territoires, de l’économie, dans une logique d’intérêt général et de bien commun.

 

C’est à cette démarche que nous vous invitons en rejoignant la fondation. 

L’association ACIDD, forte de son succès et de ses dix-sept années d’existence évolue pour devenir une fondation abritée par la fondation FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion).

 

Cette évolution ne peut se faire sans vous… Nous avons besoin de votre engagement et de votre participation !


ACIDD a une vision résolument multi-acteurs, 

sa démarche est de relier prospective et changement d’échelle dans l’action. 

15 ANS AU SERVICE de l'émergence sociétale

L’association ACIDD a été créée en 2000. Après avoir exploré et mobilisé les acteurs sur différents sujets, ACIDD s’engage à l’élaboration de scénarios prospectifs, résolument positifs. Il ne s’agit de faire émerger les transitions, mais d’être l’acteur du changement d’échelle. 

 

Chaque année, depuis 15 ans, ACIDD organise des journées d’ateliers de son lab’, des conférences, des matinales et une Université d’été. 

 

En 2003, elle crée la première session de l’Université d’été de la communication pour le développement durable à Buoux dans le Luberon. Depuis 2012, elle s’est installée à Bordeaux à l’invitation du Maire de la ville et du président de la Métropole. 

En 2005, ACIDD a créé TIC21 à Valenciennes (puis Paris, Bruxelles, Strasbourg). Ensuite, elle a créé le cluster Green and Connected Cities, le réseau européen ICT for energy efficiency (commande de la Commission européenne). Des livres blancs ont été publiés : « Aménagement numérique et durable des territoires » avec la DATAR, « Alléger le web » (avec l’ADEME et la DATAR), « CoopConnect » (tiers lieux ruraux)… 

Un festival de films a été organisé : BeGreen (les tutos du développement durable). Un prix a été créé avec le MEDEF et le ministère du Développement durable : Prix de la croissance verte numérique.

En dix-sept ans, plus de 10 000 personnes 

ont participé à des ateliers, 

conférences et débats, 

organisés par ACIDD, 

avec près de 2000 

interventions et contributions, 

500 vidéos en ligne et 13 000 

abonnés à la newsletter. 

Un héritage pour la Fondation des transitions by ACIDD 


Le fonctionnement

Le premier président est Pierre-ALexandre Teulié, Directeur général du e-business et du développement durable chez Nestlé France. Le premier délégué général est Gilles Berhault.

La fondation sera pilotée par le Conseil d’administration, le Comité exécutif et enrichis d’un Comité d’experts. 

Premiers membres fondateurs : Aaqius, Agence Verte, Geo-PLC, Groupe Nestlé, SNCF, Hopscotch, constituant le Comité stratégique ou board (ils seront rejoints par d’autres membres fondateurs). 

Il est aussi possible de devenir membre ou partenaire : cela permet de s’impliquer particulièrement dans une des thématiques, de soutenir, de disposer de priorités dans les événements (avec un accès privilégié aux intervenants). 

 Enseignement supérieur et rechercheFrancis Jutand (IMT) et Yann Toma (La Sorbonne Paris 1)

Experts : Marie-Hélène Aubert (politique), Richard Collin (numérique, collaboration), Carine Dartiguepeyrou (prospectiviste), Benoît Desveaux (communication), Marcel Desvergnes (transitions numériques), Gilles Pennequin, Philippe Mangeard, Henri Van Melle…

 

Représentant de FACE : Vincent Baholet, Délégué général de FACE